Étape 2 : Chine surprenante

Ce post a été écrit en deux temps du fait que nous n’ayons pas eu accès à notre site, bloqué par les chinois.

Pékin

Nous, voilà, bien assis dans le train à grande vitesse reliant la capitale chinoise Beijing à Shanghaï, notre deuxième destination dans cet immense pays. Le TGV est un bon lieu pour écrire notre premier post en Asie. Il est ultra confort et rapide. Le plus rapide au monde. Les enfants sont ravis. Nous ferons donc 5h00 de train pour parcourir près de 1300 km. Dans chaque wagon est inscrit le km/h, actuellement : 303. Nous avons pu prendre quelques photos de la tête de la « locomotive » (que vous retrouverez dans la section photos) ressemblant fortement à un cockpit d’avion de ligne.

Avant de donner quelques nouvelles de Chine, revenons sur notre court séjour en Angleterre, à Londres plus précisément que Papou et Moune nous ont gentillement offert et accompagné. Nous avons passé 48h … Sous un beau soleil. Rien que cela était un miracle. Autrement, nous avons parcourus les rues de Londres avec l’incontournable bus de touristes. Nos lointains souvenirs des séjours de collégiens sont réapparus. Mais que de changements! Le « So british » est toujours évidement très présent. Le quartier de Greenwich dans lequel nous logions était particulièrement charmant.

Le vol Londres-Pékin d’une durée de 10 heures, s’est très bien passé. Nous sommes en Chine et sommes bien heureux de cette expérience tant tout est différent de ce qu’on peut connaitre et vivre dans notre quotidien. Même Agnès peu emballée de visiter ce pays a changé d’avis. Pour commencer, quand tu es en Chine et que tu ne parle pas chinois, ben, t’es assez mal barré. Le chinois ne parle pas anglais, il parle mandarin. Un point c’est tout. Les écritures sur les panneaux pour se repérer sont aussi écrit en mandarin. Parfois un peu d’anglais. Avec ces paramètres, on se rend compte que « ça va être assez sport ». Et marrant.
Agnès, nous a dégôté, une auberge de jeunesse très fonctionnelle tant par le service de son staff que par sa position géographique soit en plein coeur des hutongs (ruelles) au centre ville. On a déjà fait la rencontre de deux familles françaises partis également en tour du monde avec … 3 enfants chaque. Nous avons d’ailleurs mangé avec les Gélin un soir et allons les retrouver sur Shanghai et possiblement ailleurs sur la route. C’est sympa pour Noé et Victor d’avoir des amis.
Autrement, Noé et Victor sont un « super »passeport pour « échanger » avec les chinois. Ils se font aussi mitrailler en photos partout et tout le temps. On leur a même offert des cartes de jeux et une pastèque quand nous faisions nos courses ! Pour ce début de périple, on est agréablement surpris par la résistance des boys. On marche des journées durant et ils suivent sans problème. La recette est de faire des pauses avec des jeux de cartes (cranium zigity), marcher à leur rythme, jouer au fil des visites en leur posant des questions-quizz. Pourvu que ça dure.
Sinon, on s’est senti en totale sécurité dans les rues pékinoises, le métro est ultra moderne (merci les J.O. 2008). cette mégapole de 17 millions d’habitants est tellement étendue que nous n’avons pas perçu de surpopulation. Par contre, la pollution est vraiment présente avec un smog parfois bien dense.
La température est très agréable et le soleil présent presque tous les jours. On est dans du 25-28 degrés. Parfait.
Côté nourriture disons que pour le moment, les photos des menus nous aident grandement mais malgré tout, on a un ratio de 50% entre ce que l’on commande et ce que l’on finit. On se trompe 1 fois sur deux. Mais on se régale aussi. Les enfants ont pu voir sur un marché des brochettes cuites de scorpions, araignées, sauterelles et vers en tout genre. Personne n’a osé gouter. Surprenant ?
Les visites ne débutent pas avant midi. Noé a fait aussi sa rentrée de la 1ère année (CP). C’est donc 1 h 30 de classe avec du français, math, lecture et … apprentissage aux échecs. Pendant que Victor apprend son alphabet et joue avec ses chevaliers.
Ensuite, on décolle. Cette semaine, nous avons pu visiter, dans l’ordre :
– la cité interdite et la place Tian’amen
– le temple d’été (quartier d’été de l’empereur)
– le temple du ciel
– le temple du Lama (temple bouddhique tibétain)
– la grande muraille de Chine. Évidemment, ce fut un moment assez unique. Autant les garçons ont très souvent rien à faire des temples qu’on leur montre à part de faire des petites prières à Bouddha et d’écouter les audio phones, autant les sourires, exclamations et cris sont apparus quand nous crapahutions sur la Grande Muraille. Nous avons choisi un des tours les moins touristiques et les plus authentiques. À Simatai, à 2 h en bus de la ville. On n’a pas été déçu. C’était assez sport puisque cela n’avait rien à voir avec des grands boulevards. On a crapahuté dans des montées tout autant vertigineuses que les descentes. On a franchi près de 10 tours sur 4km des plus de 8000 km au total. Ces 4 km resteront gravés bien longtemps dans nos mémoires.

Premier bilan, vraiment heureux de vivre cette expérience. Rien de facile lorsqu’on parle pas chinois. Carrément dépaysant. Pékin reste une « fourmilière ».
Prochaines étapes : Shanghai pour 8 jours puis 3/4 jours sur Xia’men ou Yunan avant de rejoindre nos amis qui habitent sur Hong Kong, los Peignos.
Dernière info, les chinois bloquent les sites de blog, donc celui-ci et facebook. Reste Skype qui est ok.
Bises à tous et à bientôt.

Xiamen
25 septembre 2013

Finalement, nous n’avons pas pu poster cet article du fait de ne pas avoir accès à notre site (merci la Chine).
Donc, nous poursuivons ce post et sommes rendus à passer nos dernières heures en Chine avant de partir pour Hong-Kong.
Shanghai est une ville surprenante. On l’appelle le New York ou le Paris occidental. D’entrée de jeu, on a prit un bon coup de chaud avec un taux d’humidité très élevé. Après la douceur de Pékin, on a souffert sur Shanghai.
Agnès avait loué un petit meublé dans un des quartiers sympas et populaires : la concession française. On a poursuivi nos visites en commençant par le Bond le long du fleuve avec la fameuse vue illuminée et les tours plus hautes les unes que les autres. Autre que la chaleur, la foule était omniprésente que ce soit dans les métros ou dans les lieux touristiques. d’autant plus que c’était le mid-autumn festival à cette période.
Le 2ème soir, on a eu la très agréable surprise de retrouver notre ami Walter (de Nouméa) pour un petit apéro retrouvailles (8 ans après). Génial !
Tout au long de ces 8 jours sur Shanghai, nous avons pu visiter :
– le musée de Shanghai
– le musée des sciences et de la technologie, les enfants ont adoré
– plusieurs parcs pour essayer d’un peu s’oxygéner
– l’aquarium, de toute beauté avec un tunnel tapis-roulant de 150 mètres sous l’eau entre requins, raies, tortues, etc…
– les très beaux jardins Yuyuan dans un quartier authentique + People Square. Journée que nous avons passé avec les Gélin et leur 3 enfants.
Autrement, le rythme des devoirs les matins s’est maintenu.
Anecdote amusante : j’ai réussi à me perdre pendant 2 bonnes heures dans le quartier le jour 1 en allant faire mon footing matinal. C’est vrai que c’est immense mais j’avoue ne pas avoir été prévoyant car je suis parti, sans clé, sans eau, sans plan, sans argent et surtout sans l’adresse ni en anglais ni en chinois. Gros moment de solitude et gros système D. Agnès et les enfants m’attendaient à l’appartement tranquillement et non sans plusieurs moqueries de leur part. À bon entendeur !
Shanghai est davantage cosmopolite. Les enfants ont toujours eu un excellent accueil,pleins de sourires et cadeaux.
Nous avons réservé nos billets de train et d’avion pour le suite du périple. Et comme le début de notre séjour en Chine, la barrière de la langue est à la fois amusante et frustrante. Parfois, c’est un peu « dessiner c’est gagner », ex. Dessiner la gare pour s’y rendre ou encore l’aéroport, ou les toilettes, … En s’y prenant plus ou moins à la dernière minute, on a prit un billet de train pour Xiamen, 9 h de trajet vers le sud pour la « Côte d’Azur » de la Chine. Juste en face de l’île de Taiwan (45 mn en bateau. On l’a su tardivement, sinon, on y serait surement allé).
On a choisit cette ville pour plusieurs raisons dont principalement trois :
– on voulait découvrir une petite ville de province …Xiamen a 3,6 millions d’habitants (!)
– être au bord de la mer, oui, oui, les enfants se sont baignés dans la mer de Chine
– et visiter notre ami Michel (rencontré à Nouméa). Finalement, nous ne l’avons pas vu. Il nous annoncé la semaine précédente qu’il devait quitter pour Nouméa pour le business.
Michel nous a très gentillement prêté son appartement pour notre séjour de 6 jours.
Au-delà de ça, il nous a mis en relation avec deux de ses amis :
– Elliott, un québécois qui habite Xiamen depuis 4 ans et avec lequel nous avons prit un souper dans un restaurant très sympa. On a pu en savoir plus sur la vie en Chine, les chinois, les mets, les coutumes, etc… et parler de ce qu’il lui manque au Québec.
– Chantal, une amie de Montpellier qui est ici depuis 6 ans. Une vraie mine d’informations.
On a passé un super séjour. On est allé se promener sur les très larges et longues plages. Les enfants se sont baignés…. l’eau était très brunâtres… No comment !
On a crapahuté sous une chaleur incroyable au sommet d’un temple bouddhiste pour redescendre dans le très beau jardin botanique.
Entre toutes ces aventures, on a prit un bon gros Typhon. D’après ce que la météo disait, c’était le plus important de l’année. Résultat : on s’est rabattu sur du magasinage.
Autrement, on a fêté notre départ de Chine avec un petit « luxe ». On est allé dans un site majestueux de sources d’eau chaude « hot springs ». Le complexe était magnifique. Plus de 80 bassins, spa, jaccuzzi, … avec des arômes pour certains inconnus et d’autres surprenants : concombre, blé, citron, ananas, menthe, mais aussi bière, vin rouge… Extraordinaire. Bien entendu, je ne pouvais pas manquer un massage chinois que j’ai presque failli regretter vu la brutalité du massage surtout lorsque la masseuse m ´a rentré ses genoux dans les reins!
Bref toute une expérience !
Maintenant en route pour Hong-Kong avec les retrouvailles (pas vu depuis 2 ans) avec nos amis Aurèle et Antoine et leurs boys … Ambiance assurée et très hâte !

Enfin, toujours et encore un grand merci pour vos commentaires et message par email. On vit un beau périple et on pense beaucoup à la famille et à nos amis !!

Les photos de la Chine sont dans la section « Pays visités » puis « Chine ».
Bye

Publicités

9 thoughts on “Étape 2 : Chine surprenante

  1. Et bien, super nouvelles de vos aventures! Vous vivez une experince exceptionnelle et c’est génial de pouvoir vous suivre.
    Amuseez vous bien à HK, bonnes retrouvailles et à bientôt sur skype!
    Grosses bises de Noumea.

  2. Cool d’avoir de vos nouvelles les Bertoux ! Et merci de nous mettre l’eau à la bouche !!!!!! Profitez bien et bonne continuation.
    Véro et Lionel

  3. Bonjour Fred, encore une fois c est un plaisir de te lire!! Pti nous serons a Bangkok le12 dec. Tu me dis si vous y serez, on s organisera pour se voir. Merci encore pour cette lecture qui nous fait voyager!!

  4. Ouf! Bien contente d’avoir de vos nouvelles et surtout de vous savoir en sécurité (typhon) ,Fred tu es doué pour l’écriture tu me fais rêver ,on compte le temps pour vous revoir en décembre ,une grosse caresse à mon Agnès et bisous à tous .Louloup

  5. Enfin des nouvelles, quel bonheur de vous lire en se levant ce joli jeudi matin de septembre ensoleillé avec 9 degré …c’est l’automne qui s’installe alors profitez de votre chaleur humide… Nous étions un peu inquiète avec les typhons annoncés et souhaitons que vous etes toujours hyper prudents.
    Votre récit est super intéressant, oon en a jamais trop.
    Bonne suite, bonne retrouvailles avec Antoine et Aurélie, je saiS compris ils vous ont manque depuis deux ans! ce sera magique pour vous tous! Embrassez-les et embrasses-vous tous mutuellement pour nous! Agnès, tu me manques!
    Marie-Josée

  6. Wow contente d’avoir de vos nouvelles de votre voyage qui semblent très bien se passer cela doit être très excitant aussi bien pour vous que pour les enfants. La classe d’Anais a reçue votre carte,elle m’en a parlé toute contente Noé est en chine lolll. Bonne continuation 🙂

  7. Quel dépaysement vous devez vivre! En tout cas vous vous adaptez comme des poissons dans l’eau, et les enfants aussi: ça promet pour la suite! Vous nous donnez plus que le goût d’aller faire un tour en Chine… Bises à vous de Las Vegas!

Écrivez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s