Étape 8 : Nouvelle-Zélande … Île du nord

Pour ce post sur la Nouvelle-Zélande, nous allons procéder différemment.

Plusieurs personnes rencontrées, nous ont demandé à quoi ressemble un « Tour du monde » au quotidien. Nous leurs avons expliqué que c’est magnifique, palpitant mais parfois aussi routinier.

Dans ce post « particulier », vous allez pouvoir vivre au jour le jour, l’aventure des Bertoux en Nouvelle-Zélande sur 37 jours du 4 février au 12 mars 2014.
Voici la première partie qui correspond aux 18 premiers jours dans l’île du Nord.

toutes les photos de Nouvelle-Zélande.

Toutes les photos du jours, quand le temps et surtout les connexions internet le permettent

Auckland : 3 jours
Whitianga (Coromendales) : 3 jours
Pukéhina beach (Bay of plenty) : 7 jours
Taupo : 3 jours
Wellington : 2 jours

Jour 1 : arrivée sur Auckland en provenance de Nouméa. L’état de fatigue de l’étape calédonienne est bien palpable. On est « raide » de fatigue. Le vol a duré un peu moins que 3 heures. Air New Zealand est top (TV, service, repas …). À notre arrivée en milieu de pm et contrairement à nos habitudes, nous ne savons pas où dormir le soir même ni les 4 premières nuits que nous voulions dormir sur Auckland.
Nous réservons à l’aéroport notre hôtel, le City Lodge, bien placé en plein centre. Et hop dans le bus pour s’y rendre. Le soir petit tour du quartier, petite pizza et dodo.

Jour 2 : les enfants sont relativement fatigués donc fatigants. L’avantage de cet hôtel est sa cuisine commune (assez spacieuse) dans laquelle nous prendrons notre petit-déjeuner. La température extérieure est très clémente, autour de 22 degrés. On décide d’arpenter les rues et remettre les devoirs au soir. Nous voilà en pleine city. Notre objectif étant de trouver un point d’information ou succursale pour louer notre camping car dans 3 jours. Insuccès de ce côté là, car nous sommes en saison haute. Après plusieurs heures de marche, nous décidons de rentrer nous poser et débuter les 2 heures de devoir quotidien. Pour rappel, nous faisons le CP ou la 1ère année au Canada à Noé. Victor (4 ans) est quant à lui toujours demandeur d’apprendre que ce soit l’alphabet ou les chiffres. Il veut participer comme son grand frère. On passe la soirée à manger un bon plat de pâte et fureter pour trouver le camping car qui nous fera traverser la NZ du nord au sud.

Jour 3 : nouvelle journée sur Auckland. On décide de bouger (relativement) tôt pour continuer nos recherches de camping car. On se rend rapidement compte que nous aurions dû réserver plusieurs semaines ou mois auparavant. Plus rien de disponible. Nous allons vraisemblablement nous replier sur une location d’auto avant peut être revenir sur l’idée du camping car. Le matin, nous allons faire l’attraction « Odyssée » sorte de labyrinthe sur le thème des jeux de lumières, laser, etc … Pas mal du tout. Midi Burger King pour pas trop se casser la tête. L’après-midi, Agnès amène les enfants dans un grand parc, Albert’s Park où les garçons jouent pendant 2 heures sur les racines d’un arbre géant, pendant que je continue la recherche du camping-car. En fin de journée, nous avions rendez-vous avec nos amis nouméens, Lolo, Clem Clem et Évan, qui terminent leur semaine de vacances en NZ. On termine la soirée avec eux avant de se dire au revoir.

Jour 4 : début de journée, devoirs pour Noé, comme chaque matin d’ailleurs. Les recherches du camping car sont vaines. On prend, dans un premier temps, une auto Mazda MVP rouge, bien spacieuse. Notre plan est de la prendre 10 jours, de sillonner le nord de l’île du nord pour éventuellement prendre un camping car plus tard et descendre au sud de l’île du sud. Vers midi, on part direction les Coromendales. On arrive en fin de journée sur Whitianga en traversant de superbes rainforest remplies de fougères arborescentes. La pluie, style brumificateur nous accompagne jusqu’à destination. On s’empresse de trouver un lieu pour dormir. Ce sera une cabin, très simple, dans un Holliday Park. On y restera 2 nuits.

Jour 5 : nous avons prit la route autour de 10h direction Coromondel Town à environ 1 h de route. On a traversé des immenses forêts où nous étions dans une brume épaisse. Petit stop dans cette ville pour acheter la première canne à pêche de Victor et quelques amorces puis pique-nique sur une des nombreuses baies. La saison correspond à un début de mois de septembre au Canada ou en France. Il n’y a pas beaucoup de touristes, on sent une espace de liberté agréable à vivre. L’après-midi débute par une petite marche en forêt, bien balisée, d’une durée d’environ 2 h. Noé équipé de jumelles et talkie-walkie et Victor avec sa grosse loupe d’aventurier en font une partie en courant. Quelle énergie ! La suite sera notre première partie de pêche sur les bords d’un ponton. En l’espace d’un demi-heure tour à tour nous avons tous sortis un poisson local, appelé snaper. La dimension de ceux-ci avoisinée à peine les 20 cm, bien au-dessous des 27 cm réglementaires. Donc pas de poisson au repas du soir. Les enfants étaient ravis de leur talent de pêcheurs. La fin de journée se termine par une petite balade sur une immense plage bordée de rochers.

Jour 6 : après le petit- déjeuner, direction The Cathedrale Cove sorte de grotte dans une crique, non accessible par la route. On découvre tout d’abord la (petite) ville principale Hahei avec sa belle plage, eau turquoise autour de 20 degrés. On enchaîne aussitôt avec une marche de 1h30 pour rejoindre cette crique. Plusieurs touristes ont choisi le kayak des mer ou le taxi boat pour la rejoindre. Nous, ce sera la marche. En fin de journée, on passe rapidement par Hot water springs qui sont des sources d’eau chaude sous le sable de la plage du même nom. On découvre, comme de nombreux endroits par ici que le site est sous un ancien volcan d’où ces sources.
Le soir de retour à l’Holiday Park, on croise 2 couples de français avec lesquels on fait l’apéro puis on mange ensemble. L’occasion pour les enfants de trouver des amis de leur âge.

Jour 7 : nous avons quitté la région des Coromendales pour une nouvelle destination, the Bay of plenty. Après 2h30 de route avec de nombreux virages, nous nous sommes arrêtés à Tauranga, ville importante du nord et plus grand port de NZ. On a continué la route en début d’après-midi pour rejoindre notre location, où nous passerons 7 jours, à Pukahina après Te Puke. Que de noms maoris !
Le deux pièces réservés est quasiment en face de la mer. Plage de surfeurs avec de splendides dunes. L’endroit est sauvage et peu fréquenté. Te Puke est la « capitale mondiale » du kiwi. En fin de journée, courses pour la semaine chez New World. On se fait la remarque que les produits trouvés sont similaires à ceux de Montréal.

Jour 8 : journée bien relax. Petit tour sur la plage après les devoirs quotidiens. Nous avons décidé que nous ne prendrons pas la voiture ce jour. L’après-midi, chacun a vaqué à ses occupations. Noé et Victor se sont amusés sur la plage à faire un barrage. Agnès a effectué une marche rapide sur l’immense plage déserte qui doit s’étendre sur une dizaine de kilomètres. Fred a fait une session de body board dans les vagues. En fin de journée, jeu de société, jeu de cartes des Chevaliers de la table ronde. On a aussi rencontré les propriétaires qui sont des retraités très dévoués. Jim et Allie, avec un accent quasi-incompréhensible. On profite de la connexion internet pour planifier la suite de notre périple néo-zélandais.

Jour 9 : court déplacement pour Wakatané dès la fin de matinée, 40 mn. Pique-nique au bord du bras de mer qui s’engouffre dans la ville maori. Après-midi, shopping puis marche pour voir le point de vue et au loin le volcan encore en activité en pleine mer, white island. On distingue de la fumée qui en sort. On s’arrête acheter un lemon fish pour le soir. Wakatané a peu d’intérêt. Le soir, on bosse à fond la suite de nos étapes qui devraient être Taupo, Wellington, Abel Tasman, Kaikoura, … On se rend compte que le prix des logements est très cher en NZ.

Jour 10 : en route tôt pour Rotorua à 50 mn dans les terres. Journée plein air. On rejoint la Waigamu volcanic valley où on y passe toute la matinée. Cette marche de 3,6 km serpente à travers plusieurs cratères. On retrouve le plus grand lac au monde de source d’eau chaude, 55 degrés. Le spectacle est superbe tant au niveau de la flore que des trous d’eau chaude de toutes les couleurs. L’eau en ébullition est surprenante, la nappe de fumée s’échappant des montagnes et recouvrant les cratères est mystique. La dernière éruption a eu lieu en 1904. À la fin de cette vallée se trouve un grand lac parsemé d’îlots de lave. Nous pique-niquons aux bords de celui-ci. L’après-midi sera la découverte de Rotorua, et une coupe de cheveux pour les 3 garçons qui en avaient bien besoin.

Jour 11 : journée sans auto. Plage le matin et plage l’après-midi. Simple, on a qu’à traverser la rue. Après voir discuté avec les gens autour, cette plage de la Bay of plenty fait plus de 10 km. La température extérieure est de 23-24 degrés. L’eau est autour de 20. Il n’y a strictement personne sur cette grande étendue. Aucun bateau à l’horizon.
Fin de journée … Lego au programme.

Jour 12 : ce matin départ pour Mont Manganui, cité balnéaire dédié au surf. L’eau est turquoise, les plages immenses. Aujourd’hui, ce sera l’ascension du mont (232 mètres). On le gravit en faisant progressivement la circonférence sur 3 km. Vue splendide en haut. Le ciel est bleu azur. La température est idéale.
Le premier « fish ‘n’ chips » néo-zélandais est mérité. Bien gras à souhait. On prend du snapper frits (poisson local, très bon), bâton de crabes frits, calamars frits et frites, bien sûr. On déambule dans les rues l’après-midi puis plage avant de rejoindre Pukéhina beach en fin de journée.

Jour 13 : dernier jour dans notre location. Nous y sommes depuis 7 jours. On a adoré et bien rechargé les batteries pour la suite de l’aventure. On a tous profité de la plage, du surf, … Même journée que la veille, ciel bleu sans nuage. Chaud.

Jour 14 : départ pour notre prochaine étape. On décide de mettre le cap pour les trois prochains jours sur Taupo à environ 200 km. Pique-nique rapide en route puis arrivée en milieu d’après-midi au Camilla court family motel. Rien de luxueux, bien au contraire. L’après-midi relax au Bretts Hot Springs Sources thermales. Sources chaudes géothermiques. Plusieurs piscines de différentes tailles à des températures allant de 24 degrés à 43. Relax en famille.

Jour 15 : deuxième jour sur Taupo. On passe à la vitesse supérieure au niveau des activités. On débute la journée par une marche le long du lac à travers la forêt. Arrêt pique-nique dans une clairière au pied d’un immense pin. L’après-midi, découverte de cette jolie petite ville puis tour à la bibliothèque et à la chasse aux livres de super héros. C’est Batman et Flash qui sont choisis. Pour clôturer la journée largement ensoleillée, baignade pour tous dans l’eau fraîche mais translucide du Lac Taupo.
Soirée BBQ avec de la délicieuse viande NZ (T-Bone).

Jour 16 : au petit matin, on retrouve nos routards rencontrés à la baie d’Halong au Vietnam, Aïcha et Khaled. Sympa de pouvoir échanger sur nos trajets, expériences … eux, on fait le chemin inverse en NZ puisqu’ils arrivent de l’île du sud. Comme d’habitude, ils ont des bons plans à partager. On passera la journée, soirée ensemble et même la nuit car on les hébergera dans notre très modeste cabine. Ils nous ont offerts un jeu « Backpackers ».
Ensemble, nous avons fait une petite marche de 5-6 km au bord de la rivière pour se rendre aux chutes d’Huka. Petites mais intéressantes de part leur couleur bleue.
Au retour de la marche, on s’arrête pour se baigner dans la rivière dans laquelle se déverse des sources d’eaux chaudes thermales. À la source, l’eau est ultra chaude dans la rivière plus en aval l’eau est glacée. Revigorant. Ensuite, petit tour chez Kathmandu, marque de vêtement technique locale pour s’acheter une polaire. Les prochains jours s’annoncent plus frais.
Le soir, on retrouve d’autres routards avec lesquelles nous avions échangé sur internet, la famille Lebon. Couple et 2 ados. Virginie et Fred, les parents sont très sympas et nous donnent pas mal de plans pour l’île du sud qu’ils viennent de quitter. On se retrouve toute cette tribu devant un bon BBQ jusqu’à une heure tardive.

Jour 17 : on quitte nos rencontres pour se tailler un bon bout de route jusqu’à Wellington. Nous y seront après 5 heures de route. On a contourné le volcan près de Tongariro. Sur la route, on s’est arrêté dans un petit café au milieu des champs. Bon petit repas avant de finir le dernier bout de route. À l’arrivée sur Wellington, très grosse chaleur, autour de 32 degrés ressenties. Un épais brouillard s’étend sur une partie du port. Avant de rejoindre notre chambre, on fait un tour sur les quais. Il y a le Festival NZ où l’on peut entendre une centaine de percussionnistes, plusieurs courses de Dragon Boat, un mini-festival de salsa … on finira la soirée à manger des sushis.

Jour 18 : comme depuis le début de notre séjour néo-zélandais, on est surpris de la température. On est loin de la canicule de la veille, le temps est gris le matin et on s’est gelé en fin de journée. Au passage, on achète un polaire à Victor pour se préparer à l’île du sud. Le matin est consacré au plus beau (et immense) musée de la NZ, l’incontournable Te Papa qui s’étend sur 6 étages. Pour Noé et Victor, ce fut un cours de sciences naturelles, histoire, géographie, géologie, séismologie, volcanisme, culture. Inutile de préciser qu’on a été fasciné par le lieu.
L’après-midi, Agnès part faire du shopping. Pour les gars, ce sera Bibliothèque.

Demain, c’est le départ pour l’île du sud. La traversée à travers les fjords où nous espérons voir des dauphins et +++ durera 3 heures. On embarque la voiture sur le ferry.
Auparavant, Fred va se trouver un bon pub gallois à 9h du matin pour suivre Pays de Galles/France.

À très bientôt, pour la suite de l’aventure en pays kiwi.

Publicités

4 thoughts on “Étape 8 : Nouvelle-Zélande … Île du nord

  1. Génial! Je suis contente que mon pays te plaît! Tu comprends peut être mieux pourquoi le Canada me plaît aussi!
    Mais faut arrêter, l’île du sud n’est pas le froid polaire!!! Il fat que je vous envoie les instructions de la mère pour sa maison.
    Grosses bises et revenez quand vous voulez…l maison est vide sans vous!

  2. salut les amis! Trop cool de lire votre périple néo-zealandais, et cela nous donne encore plus l’envie, si nous en avions besoin, de vite s’y rendre. J’ai hâte de découvrir ces beaux paysages et cet accent NZ qui à l’air si prononcé. En attendant, c’est visite de Sydney pour nous et recherche de boulot sur Auckland. Grosses bises à vous 4 et profitez bien de l’ïle du sud les amis !!!! See you soon in Auckland airport 😉

  3. Salut la familia! Nous vous suivons en même temps que nous faisons notre propre périple. Nous sommes d’accord qu’il y a certains temps routiniers ce qui est bon surtout pour/avec les enfants. Profitez de la NZ, nous avons beaucoup aimé. Paysages extraordinaires!
    MAJIVIN 😉
    MArtin, JInny, VINcent

Écrivez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s